Après Kobra, Case_Maclaim ou encore Alaniz, et avant l’arrivée de 4letters rue de la barrière Saint-Michel, la deuxième édition du festival « Parcours d’art urbain – Street art » bat son plein aux quatre coins de la ville grâce aux artistes boulonnais. Venez rencontrer et échanger avec Gaawouel, Florian Lajouanique, Marie-Lou Peeren, Flag et Balouz qui s’attachent à donner une seconde vie au mobilier urbain.

Après Flag rue de la Lampe, Gaawouel, Florian Lajouanique et Marie-Lou Peeren ont débuté leur création sur les coffrets électriques des rues des Carreaux, des Pipôts, Douglas Aigre sans oublier la Grande Rue. Et nombreux sont les Boulonnais et les touristes à venir échanger avec les artistes sur leur création et leur inspiration.

Grande Rue, c’est ainsi la belle-fille du marin représenté en portrait par Marie-Lou Peeren qui est venu discuter avec la jeune boulonnaise. « C’est assez émouvant de retrouver son visage en peinture » confie-t-elle. Pour réaliser ses portraits, Marie-Lou Peeren s’est inspirée des photos prises par Frédéric Briois. « En les découvrant, j’ai vraiment adoré » explique-t-elle. « Les portraits étant ma spécialité et Jarus ayant déjà réalisé un marin en s’inspirant d’une photo de Frédéric Briois, j’ai voulu rester dans cette thématique pour poursuivre le parcours. » Il faut environ 5 heures à l’artiste pour réaliser un coffret. Le premier terminé est à découvrir en haut de la Grande Rue et le second fait face à la place Dalton.

A quelques pas de là, rue des Pipôts, c’est Florian Lajouanique qui fait parler son talent. Basilique Notre Dame illuminée, violoniste à proximité du Conservatoire et Charlie Chaplin devant la salle des Pipôts ont déjà pris forme. « C’est une super expérience et les échanges avec les passants sont très enrichissants » s’exclame l’artiste. « Si c’est compliqué de travailler sur du crépi, je prends ça comme un challenge à relever. » Actuellement à l’œuvre rue Douglas Aigre, Florian s’adapte à un format particulier. « J’ai dû utiliser la moulure existante pour la transformer en fontaine et à partir de là j’ai imaginé un décor qui se fond dans le mur existant avec de la végétation. Je vais revenir plusieurs fois sur les coffrets pour bien montrer au public qu’il faut reprendre son travail à plusieurs reprises pour parvenir à quelque chose de vraiment abouti. Je ne crois pas au premier jet. »

En se rapprochant du quadrilatère commerçant, on redécouvre les œuvres de Flag, le premier a être entré en scène pour cette partie du festival « Parcours d’art urbain – street art ». Après un poulpe et un hareng, « l’homme est d’or » a pris place au bas de la Grande rue, au carrefour avec la rue Nationale. « Après les thèmes marins, je voulais aborder le sujet de l’argent représenté par une figure de dieu grec écrasée par une liasse de billets » explique l’artiste. « A chaque coffret, j’essaye d’utiliser des techniques différentes. C’est une fierté et un grand plaisir de participer à cette manifestation. En plus, le retour des passants est très positif ! »

Rue des Carreaux, Gaawouel est lui plongé dans la réalisation de son pochoir. Après un visage très coloré près de la Grande Rue et le portrait d’Auguste Mariette, l’artiste boulonnais s’attaque « à l’amour avant de réaliser un coffret sur le thème de la beauté qui associera les visages d’une personne âgée et d’une petite fille. Le fil conducteur de tout ça est le thème du partage. Pour marquer ma patte, puisque je suis avant tout passionné de tatouage, je vais rajouter un mandala sur les différents coffrets. »

Balouz interviendra également cette semaine rue Faidherbe et rue de Folkestone pour quadriller un grand parcours qui complète la galerie à ciel ouvert en cours de création aux quatre coins de la ville.

Avec les murs et les pignons, le mobilier urbain fait partie du cadre de vie quotidien des Boulonnais. L’embellir, l’habiller et l’humaniser fait donc partie des volontés de la Municipalité.

N’hésitez pas à venir échanger avec les artistes au cours de leur création !

Plus d’infos sur le street art : http://www.ville-boulogne-sur-mer.fr/street-art/accueil/

 

 

Liens utiles

Plan interactif

Mairie de Boulogne-sur-Mer

Place Godefroy de Bouillon
62 200 Boulogne-sur-Mer

03 21 87 80 80

Envoyez-nous un e-mail