Bréquerecque dernier sou saint-pierre beaurepaire chemin vert capécure boulogne centre ville fortifiée D940 D96 D96 D940 D940 D940 D236 D119 D119 Château musée gare sncf station liane cathédrale notre-dame hôtel de ville av. charles de gaulle rue de la paix grande rue rue de la lampe rue des carreaux imp. lacour rue B. St Michel bd du prince albert bd eurvin bd mariette av. de lattre de tassigny bd mariette rue des pipots Rue faidherbe Rue saint-louis Rue faidherbe bd clocheville rue de lille rue framery Rue du pot d’étain Rue thiers Rue victor hugo bd gambetta Rue thiers Rue du camp de droite bd daunou rue nationale rue porte gayole Rue am bruix Rue M. Bastier passage du parc bd de l’europe bd montesquieu bd j. jaurès Rue du chemin vert Rue de beaurepaire rue j. jarret Rue d’ambleteuse bd sainte-beuve place de picardie 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27

Ce parcours propose de partir à la rencontre des œuvres, comme dans un musée, mais en plein air. Une manière originale de percevoir la ville et de saisir alors l’inspiration qu’elle peut provoquer. C’est aussi et surtout l’opportunité de découvrir les réalisations de ces nouveaux talents de renommée internationale pour la plupart, de ces artistes qui ont réussi à donner un sens plus moderne et inédit à la ville.

Si beaucoup exposent aujourd’hui dans les galeries du monde entier, ils ont tous débuté dans la rue et ont participé à l’émancipation d’une culture urbaine bien identifiée, qui fonctionne grâce aux échanges constants avec la population d’un territoire.

Les itinéraires prévus permettront à chacun de faire connaissance, selon son rythme et ses envies avec ces fresques gigantesques et pourquoi pas avec des endroits méconnus de la ville.

Le choix de cette forme artistique s’inscrit dans le temps. En effet, dès les années 1980 les fresques de Jacques Salvignol ou Antonio Segui prennent place dans le centre-ville. C’est ensuite en 2004 avec les six éditions d’Art Urbain réalisées sur certaines façades de bâtiments détruits du quartier de Transition qu’on la retrouve, prouvant une nouvelle fois que l’art peut aussi être éphémère et participatif.

Nous sommes convaincus qu’en rendant visible la dynamique de « parcours d’art urbain » en donnant la possibilité à des artistes en relation avec les habitants d’exprimer leur ressenti, que Boulogne-sur-Mer saura renforcer sa propre identité et parviendra à se proclamer comme une des villes qui se développe et qui ne manque pas la belle opportunité d’innover dans le domaine des arts et plus particulièrement dans l’Art Urbain / Street Art. L’un des principaux objectifs de cette démarche est de « découvrir la ville autrement », d’offrir la possibilité de poser un regard nouveau sur Boulogne- sur-Mer. C’est pourquoi, les artistes ont été invités à nous soumettre leur vision des choses, à mettre en évidence certaines particularités de notre ville. Une nouvelle circulation se propose donc pour tous les Boulonnais, au rythme des œuvres qui donnent à la ville une autre lumière.