Sélectionner une page

Après les artistes boulonnais venus embellir le mobilier urbain aux quatre coins de la ville, le festival Street art monte en puissance avec l’arrivée des artistes internationaux Lonac, Evoca1 et Fintan Magee. La rue des Pipots et le boulevard Sainte-Beuve sont prêts à accueillir quatre nouvelles fresques.

C’est Lonac, venu directement de Zagreb en Croatie, qui ouvre le bal. Arrivé mercredi 15 août à Boulogne-sur-Mer, l’artiste a pris ses marques avant de démarrer sa création rue des Pipots. A l’image de Kobra l’été dernier, le jeune street artiste interviendra sur deux murs qui se font face pour une création originale.

« C’est toujours difficile de décrire comment vient l’inspiration » confie-t-il. « Avoir deux murs face à face permet de créer deux œuvres qui se répondent. Leur orientation par rapport à la lumière du jour est également importante. Je n’ai pas forcément cherché à m’inspirer de la ville et de son histoire. J’ai voulu apporter autre chose, laissé libre court à ma fibre artistique, dans mon style, pour essayer de surprendre les gens. Je pense que c’est toujours important de découvrir autre chose, d’aller vers des styles et des influences que l’on ne connaît pas. Ça ouvre l’esprit. »

Passionné depuis toujours par l’art de rue, Lonac a su se créer une identité aussi ludique que fascinante. « J’aime tous les styles que ce soit le graffiti, l’art abstrait ou les œuvres figuratives qui sont peut-être plus faciles d’accès pour le grand public. »

Très attendue, son étape à Boulogne-sur-Mer est un réel plaisir pour l’artiste qui prépare également plusieurs expositions. « J’ai eu la chance d’exposer à la Thinkspace Gallery de Los Angeles au mois de juin dernier » continue Lonac. « J’ai ensuite enchaîné avec un mur à Istanbul début juillet et depuis quelques semaines, je prépare ma prochaine exposition qui aura lieu à Karlovac en Croatie. Un mois après, revenir au travail de rue me fait vraiment plaisir. »

Fidèle à son style reconnaissable par de grandes peintures murales réalistes, Lonac va créer deux portraits de femmes. « L’ambiance de ces toiles, la posture des sujets et leurs vêtements suivront l’évolution du soleil. Ainsi, nous aurons sur le premier mur une femme au réveil et sur le second, une représentation qui marque la fin de la journée. » Une belle journée boulonnaise qui ne manquera pas d’attirer l’attention des habitants et touristes.

Loin d’être terminées, les deux œuvres prennent forme peu à peu sous le regard des passants depuis jeudi. Les esquisses réalisées, celles-ci vont prendre corps jusqu’au 25 août.

N’hésitez pas à venir découvrir le travail de l’artiste et à échanger avec lui !

Découvrez son univers : https://www.facebook.com/LONACart/

Pin It on Pinterest