Partez à la recherche des galets de Marika !
Catégorie(s) : Actualité
Après le succès rencontré l’an passé, l’artiste boulonnaise Marika propose une nouvelle chasse aux galets aux quatre coins de la ville à l’occasion des « ça me dit urbain ». Un jeu de piste culturel autour d’énigmes sur le patrimoine de la ville et l’histoire du festival.
Publié/Modifié le : 28/08/2021

Attention, pour les deux dernières chasses au galet, préparez, vous aussi, une création originale à partager avec l’artiste ! Toutes les personnes qui découvriront un galet sont invitées à le remplacer par un dessin, une photographie, un galet peint… de son choix.

Lors de votre découverte d’un galet prenez un selfie et postez-le sur Facebook en identifiant les pages @ville.boulognesurmer et @MariKa,Artist et en ajoutant #boulognesurmer

Attention, afin de permettre au plus grand nombre de participer, chaque participant ne peut ramasser qu’un seul galet.

Découvrez les six énigmes qui vous mèneront à ces créations originales ce samedi 28 août.

Galet 28

Je laisse mon peintre derrière moi  à ses impressions … J’entends les orgues de Notre Dame dans le lointain mais c’est au bal que je veux aller! En chemin, je passe devant la porte rose et la vitrine d’une artiste de la région, et je rejoins le groupe de jolies dames prêtes à danser dans leurs tenues aux froufrous joyeux.  Les hommes, eux aussi, sont impatients et portent leurs plus belles chemises tandis que les musiciens sur la scène se préparent sur un air de valse bleue.

Galet 29

Mon premier se boit le matin 

Comme on fait mon second, on se couche 

Ma troisième a des grands pieds 

Mon quatrième est le blaze d’un street  artist à l’univers décalé qui vit à Nantes 

Mon cinquième est un mélange de bourgogne et de crème de cassis 

Mon sixième hésite 

Mon septième est ce que fait la bougie qui coule 

Mon huitième est mon premier 

Mon neuvième me  gratte la tête et qu’est-ce qu’il est laid 

Mon neuvième est ce que cherche à faire mon galet 30 

Galet 30

Il existe diverses façons d’y voir plus clair… Ouvrir les yeux, changer de point de vue, ou prendre de la hauteur par exemple…

Je ferai les trois aujourd’hui. 

D’abord j’ôterai mon bandeau et mon regard se posera sur la lumière bleutée des vitraux.  Puis je prendrai la direction nord est pour enfin atteindre les jardins de ce point culminant de la ville.  Cinquante quatre mètres, cela devrait satisfaire mon envie et si le ciel est dégagé, peut-être même aurai-je la chance d’apercevoir les lignes de craies de ce si bel horizon.

Galet 31

Vous vous souvenez du temps où lorsqu’on cherchait son chemin, on demandait aux gens dans la rue au lieu de sortir son portable ? C’est parti !

Retrouve-moi sur les hauts reliefs en mode boulonnaise ultra connectée.  De là, dos au théâtre, prends à gauche puis première à gauche, puis première à droite, puis première à gauche, puis première à droite, re première à droite, puis au bout après le virage, à droite à nouveau. Passe sous la voute d’où je viens, puis traverse.  Prends à droite, deuxième à gauche et troisième à gauche !

HIP HIP HIP HOURRAAAAAH  (Je sens que vous m’adorez !!!!)

Galet 32

Boulogne a depuis toujours attiré les artistes de tous pays, et parmi eux nous avons la chance de compter des espagnols à la renommée internationale.  Récemment l’auteur de cette magnifique fresque haute de quatorze mètres aux couleurs saturées nous a fait l’honneur d’une création en hommage à la femme et au respect que nous lui devons.

C’est un autre artiste originaire de Barcelone qui a vécu et finit ses jours à Boulogne qui représentait au siècle dernier des Boulonnaises ensoleillées en céramique.  Le connaissez-vous ? Une rue porte son  nom…

Galet 33

Ce n’est pas sans émotion que je rédige la dernière intrigue des ça me dit urbains 2021 et je me suis souvent assise et amusée cet été à vous observer dans vos recherches en mode Pokémon Go, portable à la main, sacs à dos, baskets aux pieds.  

Aujourd’hui encore je serai en terrasse, peut-être pas à califourchon sur ma chaise comme notre petit rafistolé, mais je vous attendrai pour un pot de l’amitié non loin de sa cachette pharaonique.

« C’est souvent avec les histoires éphémères que l’on fabrique les souvenirs éternels… » 

À lire aussi :

« Ça me dit urbain » #6

« Ça me dit urbain » #6

Découverte du Street Art en bus, spectacle de danse hip-hop, recherche des galets de Marika et visite guidée, découvrez le programme de la sixième et dernière édition des « Ça me dit urbain » samedi 28 août !

lire plus
Slimsafont ou la solidarité en héritage

Slimsafont ou la solidarité en héritage

Et de trois pour la rue Maryse Bastié. Après le portrait en noir et blanc d’ECB et l’appel au respect de l’environnement signé Leon Keer, c’est une œuvre empreinte de philosophie qui a vu le jour sous les coups de pinceaux de SlimSafont. Les liens parents – enfants paraissent inverser pour donner un sens encore plus profond aux valeurs de famille et de solidarité.

lire plus
Visite guidée à vélo [COMPLET]

Visite guidée à vélo [COMPLET]

La ville de Boulogne-sur-Mer en partenariat avec Cycleco vous propose une balade en vélo dans le musée à ciel ouvert boulonnais jeudi 26 août de 10h à 12h pour découvrir les fresques.

lire plus

Pin It on Pinterest