Sensibiliser les jeunes à la culture et à l’histoire locale, voilà le pari réussi par le centre social municipal et le service archéologie de la ville qui ont uni leurs forces autour du projet « Le chemin des archéologues ». Conquis, 15 archéologues en herbe montreront leur savoir-faire au public lors des journées de l’archéologie samedi 16 juin.

Inscrits à l’ALSH (Accueil de Loisirs sans hébergement) du centre social et volontaires pour participer à ce projet, une quinzaine de jeunes âgés de 8 à 16 ans découvrent les différentes facettes de cette discipline scientifique depuis début mai. « On a démarré par une présentation du métier d’archéologue à travers un quizz ludique » explique Angélique Demon, cheffe du service archéologie. « On a ensuite proposé une fouille fictive dans des bacs à sable avant une visite de la villa Huguet, siège du service, et la découverte du travail de recherche en laboratoire avec masques, gants, loupes et l’ensemble du matériel utilisé par les professionnels. » Succès garantis auprès des jeunes qui ont adoré cette séance.

Pour aller plus loin dans ce projet, le service a ensuite lancé un défi au groupe qui sera chargé de réaliser un relevé archéologique en public à l’occasion des journées de l’archéologie samedi 16 juin à partir de 15h30 à la villa Huguet. « Cela permet de réaliser des passerelles avec par exemple les cours de mathématiques qu’ils suivent à l’école et de leur montrer des applications concrètes. » Le relevé sera ensuite affiché dans le village installé sur la promenade haute des remparts les 16 et 17 juin.

Développement personnel et réussite collective

« Ces ateliers sont importants pour montrer que l’archéologie est quelque chose d’accessible » poursuit Angélique Demon. « S’y intéresser, c’est également comprendre l’histoire de notre ville et mieux connaître un patrimoine qui appartient à tous les Boulonnais. »

« C’est une belle ouverture sur la culture et une sensibilisation des jeunes à l’histoire de la ville » renchérit Alain Dauchez, chargé du projet au centre social. « Il y a un bon équilibre entre développement personnel, car chaque enfant devant se donner les moyens de progresser, et équilibre collectif pour réaliser les choses ensemble. »

Financée par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), cette aventure se terminera par un séjour de quatre jours en Normandie afin de découvrir le patrimoine historique de Vieux-La-Romaine.

Les journées de l’archéologie se dérouleront les 16 et 17 juin 2018.

Le programme complet

Le kiosque

Les sites de la ville

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris