C’est dans les locaux de l’ancien magasin Tati Mariage que la convention immobilière du plan « Action Cœur de Ville » de Boulogne-sur-Mer a été signée lundi soir par Frédéric Cuvillier, Maire de Boulogne-sur-Mer et Frédéric Roussel, Président du Comité régional d’Action Logement Hauts-de-France. Un acte fort qui va accompagner et amplifier l’ambition de reconquête du centre-ville.

L’endroit est symbolique. Situé en plein centre-ville, à deux pas du quadrilatère commercial, l’immeuble qui regroupe huit logements et une cellule commerciale auparavant occupée par « Tati Mariage » a accueilli lundi soir la signature de la convention « Action Logement », le volet immobilier du programme Action Cœur de Ville.

« Au-delà des dispositifs, ce qui compte c’est l’efficacité, l’ingéniosité et la mobilisation » a souligné le Maire Frédéric Cuvillier. « Les difficultés rencontrées par les centres-villes sont communes à toutes les villes moyennes. Face à ce constat, nous avons mis en place un plan de bataille. Nous avons réussi à acquérir des surfaces commerciales, à créer des boutiques éphémères et bientôt un service public sera délocalisé. Le centre-ville doit être un lieu d’excellence, présentant des artisans et des activités différentes de ce que l’on peut trouver en périphérie. La signature de cette convention va nous permettre de poursuivre et d’amplifier cette reconquête du centre-ville ».

« Nous sommes là pour accompagner vos ambitions » a souligné de son côté Frédéric Roussel. « L’objectif est également de créer des lieux qui pourront accueillir les salariés et les apprentis qui travailleront dans ces commerces. Les occasions de vous soutenir ne manquent pas et j’espère que le dynamisme de Boulogne sera repris dans de nombreuses communes en France. »

Racheté par Habitat du Littoral, l’immeuble verra ses huit logements rénovés tandis que l’enseigne Biocoop s’installera au rez-de-chaussée.

Action coeur de ville, c’est quoi ?

Le programme Action Cœur de ville a été initié par l’Etat afin de redynamiser les villes moyennes. Il associe Action Logement, la Caisse des Dépôts et l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) en tant que financeurs. Il concerne 222 villes en France, parmi lesquelles Boulogne-sur-Mer. Celles-ci sont accompagnées dans leur projet de redynamisation de territoire.


La convention

La ville de Boulogne-sur-Mer, la Communauté d’agglomération du Boulonnais et Action Logement ont défini les conditions d’une intervention commune visant à favoriser la restructuration d’immeubles stratégiques du centre-ville afin d’y développer une offre locative d’habitat et de commerce rénovée. Le but ? Accroître l’attractivité du centre dans le cadre du projet de transformation porté par la collectivité.

La ville de Boulogne-sur-Mer et la Communauté d’agglomération du Boulonnais s’engagent à définir la liste des immeubles entiers qu’elle maîtrise et qui sont susceptibles de faire l’objet du programme de financement d’Action Logement Services.

Action Logement Services s’engage, pour les immeubles qui répondent aux objectifs du programme, à instruire les demandes de financement portées par les opérateurs sociaux ou privés qui se porteront investisseurs de ces opérations en accord avec la Ville, afin de faciliter la réalisation de ces opérations.

Le kiosque

Les sites de la ville