Le mot guénel date du haut-Moyen-âge et vient de l’assimilation des mots « gai » et « Noël ». Cette fête consiste en un concours de sculpture de betteraves sucrières. Les enfants se promènent ensuite avec leur betterave illuminée de l’intérieur par une bougie et demandent des sucreries aux passants en chantonnant la chanson traditionnelle « Ô Guénel ».

La tradition des guénels doit son origine à la légende locale du « Petit Pierre » : ce petit garçon, issu d’une famille très pauvre et qui ne voulait pas passer Noël sans nourriture, avait défié les dangers de la nuit noire, simplement muni d’une lanterne taillée dans une betterave, pour aller mendier au château du seigneur local.

Le concours

Les participants au concours peuvent, depuis le mercredi 18 décembre, retirer les betteraves au centre socio-culturel le Nautilus, à l’Espace Maes, au C-Napse (passage Siblequin), à la Maison des associations rue de Wicardenne et à la Ferme Beaurepaire.

Enfants et adultes pourront ensuite présenter leur betterave sculptée lundi 23 décembre de 10h à 15h place Gustave Charpentier (deux catégories 5/15 ans et plus de 16 ans).

Téléchargez le palmarès


Le programme

Passage du jury de 15h à 16h30 – Tous les participants seront récompensés
De 15h à 17h : animation musicale place Gustave Charpentier
De 16h à 17h : Spectacle pour enfants au théâtre « La magie de Noël comme au cinéma » (spectacle complet)
De 17h à 18h : Animation musicale sur le parvis du théâtre
18h : Arrivée du Père Noël et embrasement du théâtre

Informations pour participer au concours : 03 21 87 80 75

Le kiosque

Les sites de la ville