Grâce à une dérogation, le sport santé sur ordonnance se poursuit pendant cette période de confinement. La ville de Boulogne-sur-Mer, précurseur dans la mise en place de ce dispositif, a profité des vacances scolaires pour proposer de nouvelles activités aux adhérents. L’occasion de découvrir des pratiques différentes comme le disque golf avec l’association Plato dans le vallon Beaurepaire.

Mis en place depuis 2015, le « Sport santé sur ordonnance » se poursuit dans des conditions adaptées aux normes sanitaires. Un service public essentiel pour les personnes atteintes de différentes pathologies (diabète non insulino-dépendant, obésité, maladies cardiovasculaires, rémission du cancer du sein).

« Pendant les vacances scolaires, on s’est rendu compte qu’il y avait moins de pratique chez les adhérents. On a donc décidé de mettre en place une semaine spéciale principalement consacrée à la découverte de nouvelles activités » explique Dominique Dégardin, en charge du dispositif.

Pendant cinq jours, du 19 au 23 avril, une vingtaine d’adhérents ont ainsi pu découvrir dix pratiques sportives (natation, karaté, tennis, tennis de table…). A la plus grande joie de Marianne Torossian, 43 ans. Ce matin, elle découvre le disque-golf dans le cadre verdoyant du vallon Beaurepaire. « Je ne connaissais pas du tout ce sport et je suis très contente de le découvrir. L’objectif est de lancer un frisbee dans un panier en réalisant le moins de coups possible. Ça nous permet de réaliser une activité physique en plein air. Comme nous avons un groupe sympa, on passe vraiment un bon moment. » Car au-delà d’une activité physique essentielle, le sport santé sur ordonnance apporte aussi un lien social primordial. « J’ai bien aimé aussi la découverte du karaté plus tôt dans la semaine. Cela permet de faire travailler les jambes loin des idées préconçues qui me faisaient un peu peur. C’était une séance ludique loin de la notion de combat. »

« A travers ces séances, l’objectif est d’inciter les pratiquants à changer de discipline d’une année sur l’autre » reprend Dominique Dégardin. « Cela leur permet de travailler différentes parties du corps et de leur faire découvrir les associations boulonnaises. »

Le dispositif est labellisé « Bouge avec moi » par l’ARS (Agence Régionale de Santé). Il s’adresse aux patients éloignés des activités physiques et atteints par l’une des pathologies suivantes :

- le diabète non insulino-dépendant
- l’obésité
- les maladies cardiovasculaires
- rémission du cancer du sein

Chaque patient peut s’inscrire après consultation de son médecin traitant. Un rendez-vous avec Madame Dégardin devra ensuite être pris au 06.07.36.00.99. Elle vous orientera vers une activité physique adaptée telle que la marche nordique, l’aquagym, le cardio-fitness, la gym douce, la remise en mouvement…. en tenant compte de votre pathologie.

Si vous souhaitez participer au programme « Sport-santé sur ordonnance » rapprochez-vous de votre médecin généraliste. La première année de pratique est gratuite.

Le kiosque

Les sites de la ville