Une fréquentation publique maximale, des actions culturelles diverses et variées adaptées à tous les publics

Situé en plein cœur de ville, le Théâtre Monsigny peut devenir un véritable pôle culturel, un lieu de rencontre, d’échange, de curiosité, de découverte ouvert à tous, non seulement les soirs de spectacle mais aussi tous les autres jours de la semaine, un Théâtre vivant et ouvert sur la ville.

Ce projet s’attachera donc à développer la vie du « lieu » théâtre afin d’en faire un lieu de vie, de création, de rencontre, de convivialité, ouvert sur la ville, un lieu accueillant, désireux de faire résonner et partager le spectacle vivant et l’action culturelle. Le réaménagement du Foyer permettra au public et aux artistes de se rencontrer de multiples façons et d’une manière plus informelle.

Pour être vivante, toute maison de théâtre et de spectacle vivant se doit d’être un lieu de fabrique, de vie et de travail, un terrain d’aventure artistique ouvert aux artistes et compagnies en quête d’un lieu professionnel de travail pour la création de leurs œuvres. L’agrandissement du Studio offrira cette possibilité. Des Compagnies pourront être accueillies en résidence au théâtre sur des courts ou longs temps (cf Résidence de l’Ensemble Alia Mens de septembre 2021 à août 2024)

L’exploitation des 3 espaces (la Salle de Spectacle, le Foyer, le Studio) permettra de diversifier les actions culturelles pour favoriser une fréquentation régulière et simplifiée et de créer ainsi le propre rythme du Théâtre Monsigny. La circulation du public d’un espace à l’autre fera l’objet d’une attention particulière.

Le Théâtre doit être un lieu de vie et non, exclusivement, un lieu de représentation. Il faut que le spectateur puisse aimer rester dans le théâtre, prendre son temps. Il existe encore trop souvent dans l’esprit du public un a priori du théâtre jugé trop austère, trop rigide, trop élitiste. Il faut briser cette image en offrant à chacun sa manière de s’approprier le Théâtre. Spectacles, lectures, conférences, rencontres, visites, stages, atelier, projections, etc… autant de propositions pour inciter le public à pousser les portes du Théâtre, à déambuler et à vivre ce lieu comme un lieu de vie, un lieu original de création et d’échange.

Nous mettrons aussi en place des relations régulières avec chacun des établissements culturels de la ville (musée, bibliothèque, archéologie, etc…) afin d’établir des évidences culturelles et remettre ainsi à jour les liens qui tissent les différents domaines entres eux : Faire du lieu théâtre une agora de la culture

Une réflexion particulière sera également portée en direction des publics des quartiers (classés « quartiers prioritaires ») en collaborant avec les structures sociales et les scolaires. Les actions proposées s’appuieront sur le dispositif des Cités Educatives. La présence permanente d’une équipe (administrative, technique et artistique) dans le Théâtre favorisera cette relation en offrant, tout le long de la journée, la possibilité d’une rencontre, d’un échange.
Un lieu culturel prend toute sa valeur dans la Cité s’il renoue, le plus simplement possible, avec la communication et le dialogue. Pour cela, il faut donner au spectateur potentiel l’occasion de pousser « par hasard » la porte du Théâtre et non seulement les soirs de spectacle qui peuvent être « impressionnants » pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude. Offrir une présence, accueillir, transmettre tels pourraient être les objectifs de cette mission.

Par ailleurs, la proximité avec l’Université facilitera la communication et la sollicitation des étudiants en les impliquant dans la vie culturelle du Théâtre.

De manière générale, les habitants pourront bénéficier de rendez-vous réguliers proposant une découverte du théâtre, même pendant la période de travaux, des temps d’échange et de débats autour de spectacles et des initiations au théâtre. Ces propositions seront affinées et adaptées aux projets et aux publics dans la perspective de faire du Théâtre un lieu partagé par tous.

 

Rénover le théâtre Monsigny pour bénéficier d’un théâtre confortable, efficient, adapté à tous les publics et ouvert sur la ville.

AXE ARCHITECTURAL

  • Dans la continuité des extensions de la cage de scène, les nouveaux aménagements sont à la fois outils (circulations de secours et services), usages (balcons, promenades, agrandissement du foyer et de la salle de répétition) et projet artistique par la composition d’une nouvelle peau fait d’une résille bois sculptés, de grands chassis vitrés et d’un nouveau fronton.
  • Les nouvelles structures, en balcon sur la ville, ouvrent généreusement l’espace du théâtre tout en lui donnant une façade habitées et vivante qui révèle son activité intérieure.
  • La façade principale, bardées de bois peint, fait sortir sur la place les rouges et les ors du théâtre.
  • Objectifs du projet architectural : simplifier les systèmes de circulations pour retrouver la simplicité des volumes, travailler le rapport du théâtre avec la place Gustave Charpentier avec le jeu de coursives et d’escaliers, trouver la place pour de nombreux services manquants : vestiaire, sanitaires supplémentaires, une billetterie, un véritable espace d’accueil…. Dans son ensemble, rendre le théâtre accessible pour tous avec le renforcement de l’accessibilité pour les personnes handicapées : ascenseur (PMR), mise aux normes des circulations, boucle audio...

AXE CULTUREL

  • Donner plus d’ampleur et d’usage aux espaces intermédiaires que sont le foyer et la salle de répétitions
  • Améliorer le confort en restructurant les premières et troisièmes galeries.
  • Le chantier sera ouvert au public par des visites régulières organisées pour les boulonnais.

AXE PATRIMONIAL

  • La nouvelle extension, qui joue sur les pleins et les transparences, donne à l’ensemble une unité tout en conservant la lisibilité des différentes époques (baies moulurées, teintes pastel des peintures de façades, gris des ajouts 1992…)
  • Rénover la salle, et retrouver une unité visuelle pour les fauteuils.

AXE ECOLOGIQUE

  • Utilisation du bois local en partenariat avec le FIBOIS (l’interprofession régionale de la filière forêt bois) et la Région Hauts-de-France : l’ensemble des passerelles extérieures du théâtre seront réalisées en Chêne de la Région. (Scierie basée à Lillers)
  • Isolation bio-sourcée pour les murs de l’extension.
  • Entreprises de la Côte d’Opale pour tous les lots majoritaires.

 

SYNTHESE DES TRAVAUX

En 2019, une 1ère phase de travaux a consisté en la réalisation de travaux d’accessibilité PMR (sanitaires PMR - Rampes d’accès extérieure et intérieure).

Les principaux travaux de la 2nde Phase 

Travaux rez-de-chaussée : Reconfiguration du hall et de la billetterie

Foyer et galerie 1

  • Requalification et extension du foyer
  • Réagencement des assises de la première galerie

Galerie 2

  • Réhabilitation et redistribution des circulations principales

Galerie 3

  • Requalification et extension du studio de danse et de ces espaces associés
  • Réagencement des assises de la troisième galerie
  • Modification des circulations principales

Galerie 4

  • Réagencement des assises de la quatrième galerie
  • Modification des circulations principales

Réfection des façades

  • Reprise de la façade principale
  • Reprise des étanchéités des façades et toitures
  • Changements des menuiseries du bâtiment des loges

Circulations verticales

  • Installation d’un ascenseur RDC/foyer-1ère galerie
  • Reprise des escaliers de secours

Lots techniques

  • Reprise du SSI (système de sécurité incendie)
  • Reprise pour tout le théâtre des lots CVC (chauffage, traitement d’air)
  • Reprise pour tout le théâtre des lots électricité (courant fort et courant faible)

 

Cabinet d’architecte : Construire – Paris
Cabinet d’architecte co-traitant : Simon et Capucine – Boulogne-sur-Mer
Appel d’offre d’un montant total de 2.1 millions d’euros HT

Le kiosque

Les sites de la ville