La première phase des travaux de réparation du pont de l'entente cordiale a débuté. Il s’agit de réparer la structure touchée par l’usure du temps. Pour faciliter la circulation, plusieurs itinéraires de déviations sont conseillés.

Construit en 1954, le pont de l’Entente Cordiale constitue un trait d’union important qui relie les quartiers Damrémont, République – Eperon (cinéma, casino, thalasso, hôtels) avec le centre-ville commerçant.

Une fonction qui prendra encore plus d’ampleur avec la réalisation par la suite d’une couverture en panneaux solaires pour faciliter le déplacement des piétons en 2022. Situé à proximité directe du futur parking relais (voir plus bas), de la gare routière et du service de location Cycleco, le pont de l’Entente Cordiale sera au centre des mobilités douces.

Pour permettre les réparations de la structure, la circulation sur le pont a été réduite à deux voies. Afin de faciliter les trajets des usagers des itinéraires de déviation sont conseillés.

Ainsi, les automobilistes qui souhaitent rejoindre le centre de Boulogne-sur-Mer depuis la rive gauche de la Liane sont invités à emprunter le parcours suivant : boulevard Montesquieu – viaduc Jean-Jacques Rousseau et Boulevard Diderot.

Plan de financement

Coût : 1 243 308.60 €

 

Financeurs 

Ville de Boulogne-sur-Mer : 248 661.72 € soit 20%

Etat :  994 646.88 €

Le kiosque

Les sites de la ville