Découvrir le livre, sa diversité, sa richesse mais aussi les métiers qui lui sont liés, c’est le bel objectif atteint par « L’équipage à la page ». Mise en place chaque automne depuis 2019, cette action a permis à 9 jeunes boulonnais de comprendre le métier de bibliothécaire, de s’ouvrir à la lecture, de voyager en découvrant le salon du livre de Rouen mais aussi d’apprendre à construire une réflexion autour de ses œuvres préférées. #citéséducatives

C’est l’émulation à la médiathèque du Sandettie. Fin symbolique de l’action « L’équipage à la page », une exposition retrace le travail réalisé par les jeunes boulonnais durant les 10 séances qui se sont déroulées les mercredis depuis le mois de septembre. Les enfants expliquent fièrement à leurs parents les différentes étapes du projet financé grâce à la politique de la ville et les Cités éducatives. « Le but premier de ce « club » est d’inciter les jeunes du quartier à franchir les portes de la médiathèque, à découvrir les métiers de livre mais aussi à faire des choix pour constituer une bibliothèque qui regroupe des titres différents et des styles variés qui peuvent plaire au plus grand nombre » explique Sophie Jayez, responsable du secteur jeunesse à la médiathèque du Sandettie.

Un bel objectif atteint en dix étapes avec notamment une découverte de la librairie l’Horizon, boulevard Clocheville, la création d’une machine à lire en partenariat avec le Fab Lab du Nautilus, la rencontre avec un auteur de littérature de jeunesse, un voyage à la foire du livre à Rouen et enfin la conception d’une sélection de bouquins. « Au-delà de la découverte des livres, c’est une ouverture à la culture en général mais aussi le développement de la confiance en soi, l’appréhension du travail d’équipe et la construction d’une réflexion pour expliquer ses choix et préférences » continue Sophie Jayez.

Parmi l’équipage qui regroupait neuf enfants âgés de 8 à 12 ans, Maëlys et Sofia sont ravies. « On a adoré la sortie à Rouen » confient, tout sourire, les deux enfants très impressionnés par la visite de la Cathédrale après la foire du livre. Les livres justement sont quelque chose qui fait partie de l’univers quotidien à la maison. « On achète beaucoup de bouquins d’occasion pour découvrir différents styles d’histoires et les partager en famille avec les frères et sœurs » confie la maman de Maëlys. Pour Sofia, ce sont les bandes dessinées et le personnage d’Astérix qui rythme les pauses lecture.

Au final, des moments enrichissants pour Maëlys, Alicia, Lily, Typhaine, Léa, Mathéo, Sofia, Inès et Nolan qui ne verront plus jamais les livres comme avant.

Le kiosque

Les sites de la ville