Reporté deux ans à cause du Covid, les Jeux Mondiaux des pompiers se sont déroulés à Lisbonne (Portugal) début Mai. Le cadre d’une belle histoire humaine et sportive pour Keven Dhuème et Juanito Decloitre qui ont partagé ensemble des moments forts autour de la médaille d’or remporté par le boxeur boulonnais.

Quel sportif n’a jamais rêvé défiler dans un stade derrière son drapeau national ? Ce rituel, temps fort des Jeux Olympiques, Keven Dhuème et Juanito Decloitre ont eu le bonheur de le vivre à Lisbonne il y a quelques jours. Conseiller municipal délégué aux travaux de voirie et à l’accessibilité urbaine, Keven Dhuème a participé à plusieurs éditions des jeux mondiaux pour défendre les couleurs des pompiers français en boxe anglaise.

Pour sa dernière participation, la limite d’âge étant fixée à 39 ans, l’élu a voulu transmettre sa passion et faire vivre un moment unique à un jeune boulonnais passionné de sport de combat. « Le choix s’est fait par rapport au comportement, au niveau scolaire et aux résultats sportifs » explique Keven. L’heureux élu s’appelle Juanito Decloitre, 15 ans, déjà multiple champions dans les catégories jeunes avec le club MMA Pancrace Academie. « J’ai démarré par la boxe anglaise avant de rejoindre le club il y a cinq ans » explique le jeune homme. « C’est un sport complet qui me permet de canaliser mon énergie, d’être plus calme et d’apprendre à maîtriser mon corps et mes émotions. »

Grâce à plusieurs mécènes et sponsors, Keven Dhuème a pu emmener Juanito découvrir l’organisation d’une compétition internationale. Les Jeux Mondiaux pompiers regroupent 40 disciplines. Ils se sont déroulés à Lisbonne du 30 avril au 7 mai. « On a d’abord visité la ville et profité un peu du voyage avant que je me mette dans ma bulle » explique Keven. Pour une finale remportée haut la main dès le 2ème round face au Turc Husseyin Yaldiz. « Je l’avais annoncé dans le vestiaire. J’étais tellement motivé ! Je n’avais aucun doute ».

Une expérience que Juanito a vécu aux premières loges. « C’était super de vivre un évènement comme celui-ci de l’intérieur. J’ai vu Keven se préparer, il m’a expliqué les sacrifices à faire et j’ai pu observer tout son cheminement jusqu’au titre. C’est super inspirant et ça donne envie ! » conclut le jeune boulonnais.

Une médaille d’or, un objectif atteint pour Keven Dhuème et surtout une belle aventure humaine qui restera gravé dans les mémoires des deux hommes.

 

Le kiosque

Les sites de la ville