Ecol’eau. Voilà le nom d’un beau produit sorti de l’imagination et de la créativité des élèves de 4ème et 3ème du collège Saint Joseph de Navarrin. Une colle écologique fabriquée à base de déchets de poissons grâce à un projet pédagogique élaboré avec la société Copalis en partenariat avec Team For Ocean, Nausicaà, l’Education Nationale. Une réalisation originale et innovante qui sera présentée lors du festival Team for Ocean le 10 juin prochain.

Ils sont 10 entourés de coquilles Saint-Jacques transformés en objets du quotidien tandis qu’au centre de la pièce trône une petite pyramide. Six boites inspirées du format de la colle « Cléopâtre » sont empilées et affichent des étiquettes variées autour d’une marque : « Ecol’eau ». Cette colle écologique à usage scolaire a été réalisée par les collégiens de Saint-Joseph de Navarin qui ont souhaité trouver des solutions au traitement des déchets de poissons aujourd’hui appelés « coproduits ».

« Depuis 2016 et la création des EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires), nous avons mis en place chaque année des projets éco-citoyens autour du patrimoine local » explique Jean-Jacques Hulboj, chef d’établissement. « L’idée est de faire sortir les élèves de la classe pour mieux connaître leur ville. Nous sommes donc allés à Capécure pour voir ce qu’il se passe dans les entreprises sur le terrain ». Cette découverte a permis d’aborder de nombreuses disciplines allant de la géographie « Quel est le cheminement du poisson de la mer à l’assiette ? » aux mathématiques « Boulogne est-il le premier port de pêche de France ? » en passant par l’anglais autour du Brexit et le français. 

Les élèves de 4ème du collège ont débuté l’étude de la filière pêche par une visite d’entreprises de mareyage et salaison, organisée par Mme Rioust (Boulogne Développement). Lors de la découverte de cette filière, la question du traitement des déchets issus de la transformation du poisson a marqué les élèves. « De l’interrogation « comment les réutiliser ? » sont nées plusieurs idées », explique Madame Sinnaeve, coordinatrice du projet pédagogique. « L’idée de fabriquer une colle est apparue et sur les conseils de Mme Legrand, parent d’élève, nous avons pu entrer en contact avec la société Copalis ». 

Direction le laboratoire de la société Copalis, spécialisée dans le traitement des coproduits de la mer et de leur transformation en ingrédients de nutrition animale ou produits cosmétiques. « En une heure, grâce à l’intervention de messieurs Delacourt et Klamka, les élèves, accompagnés par leur professeur de physique-chimie, ont découvert un procédé simple pour transformer les déchets en colle mais aussi le moyen de le reproduire au collège » poursuit madame Sinnaeve. Gélatine de poisson, acidifiant et huile citron biologique composent la recette de cette colle écologique. 

Reste ensuite à lui trouver un nom et un contenant. Intervient alors les professeurs de technologie et d’arts plastique pour aboutir à la création de pots « Ecol’eau » réalisés en coquilles de moules au sein même de l’établissement grâce à des imprimantes 3D. Le projet s’est poursuivie avec à une séance de coworking, à Nausicaa, où les élèves ont pu présenter leur publicité conçue pour promouvoir cette colle (slogans, logos, affiches et vidéos, prototype du pot) sous le regard professionnel de Madame Cointement de l’agence Accima, dans le cadre de Team For Ocean.

« Grâce à la création de cette colle, nous avons compris que maintenant, nous pouvons agir pour l’océan » conclut Amaury, élève de 3ème qui a suivi le projet pendant deux ans. 

Une magnifique réalisation autour de la mobilisation d’acteurs différents qui symbolise parfaitement la philosophie « Team for ocean ». « Sous la coordination de Nausicaà, nous avons imaginé un dispositif qui permette d’accompagner celles et ceux qui ont des idées folles » explique Agnes Lavergne, coordinatrice de « Team for ocean ». « Nous avons lancé un appel à projets et le collège Saint-Jo a été le premier à répondre pour aboutir à cette réalisation. Cette expérience a été très enrichissante. Elle a pu être concrétisée grâce à l’investissement des élèves et des professeurs sur deux années scolaires suite aux différents confinements. Ils ont eu cette idée qui pouvait paraître folle et ils ont réussi à réaliser une action concrète pour préserver l’océan. »

Un très beau projet réalisé en équipe, par 5 classes de quatrième dont les élèves -ambassadeurs : Amaury, Enzo, Louis, Justine, Gauthier, Jade, Romane, Célestine, Sofyane et Billy, avec leurs professeurs : Mmes Sinnaeve, Djalil, Margez, Roussel, MM. Sellier, Dubois, Labyt, Waeterlos, Mmes Hibon, Covilliers et Leprêtre, Mme Bonningues, des partenaires : MM Delacourt et Klamka de l’entreprise Copalis, Giana, Antonine et Mme Deboudt de l’U.LC.O. et Agnès Lavergne, responsable « Team For ocean ». 

A découvrir lors du festival Team for Ocean le 10 juin prochain. 

A souligner, ce projet fut présenté à Paris le lundi 16 mai dernier lors du Forum international de la météo et du climat et présélectionné (avec 4 autres finalistes) pour le Prix de l’éducation pour le climat.

Le kiosque

Les sites de la ville