Découvrir les richesses de la mer, les effets de la pollution et réfléchir aux différents moyens pour la préserver, voilà les objectifs des aires marines éducatives qui ont vu le jour en France en 2016. A Boulogne-sur-Mer, sept écoles primaires et collèges se sont emparés du sujet pour développer un projet pédagogique. 40 élèves ont pu présenter leurs découvertes et solutions lors d’un conseil de la mer élargi. #citéséducatives

Fièrement installés dans les fauteuils habituellement réservés aux élus du conseil municipal, les élèves des écoles Arago, Louis Blanc, Leuliette Eurvin, Jules Ferry, Dezoteux et des collèges Daunou et Langevin ont pris tour à tour la parole pour expliquer ce qu’ils ont appris dans le cadre des aires marines éducatives mais aussi poser leurs questions aux élus et techniciens de la ville de Boulogne-sur-Mer avant de proposer des idées et des solutions pour lutter contre la pollution. Un exercice un peu intimidant mais aussi très formateur pour ces jeunes boulonnais investis dans la préservation de l’environnement.

« Boulogne est une ville naturellement tournée vers la mer qui constitue une partie importante de son ADN » a expliqué Mireille Hingrez-Céréda, première adjointe chargée de la réussite éducative. « C’est important de vous entendre sur ce sujet et d’échanger sur ce que vous avez décidé et développé grâce aux aires marines éducatives. » Découverte de la laisse de mer, réflexion sur la gestion des déchets, conséquences des activités humaines sur l’environnement, observation de la faune et de la flore marine, découverte des métiers de Capécure… Les sujets étaient nombreux et les échanges riches.

« Vous êtes les ambassadeurs de la défense du milieu marin » a poursuivi Dominique Godefroy, conseiller municipal délégué à la politique de l’eau et président du Parc Naturel Marin. « Vous êtes plein d’élan et d’envie et vous êtes les meilleurs acteurs pour convaincre vos parents. »

« Merci à vous pour votre travail » a conclu Jimmy Ledrin, adjoint chargé de la coordination des politiques relevant de l’écologie urbaine. « Vous êtes une nouvelle génération prête et déterminée à agir. C’est un travail qui doit se faire grâce à une belle synergie tous ensemble. »

Une aire marine éducative, c’est quoi ?

Une aire marine éducative (AME) est une zone maritime littorale de petite taille, gérée de manière participative par les élèves et les enseignants d'une école primaire, suivant des principes définis par une charte.

L’AME est soutenue par le Parc naturel marin et l’office français pour la biodiversité. Elle est animée par des référents AME et se déroule dans les écoles volontaires : Leuliette-Eurvin, Louis Blanc, Arago et Jules ferry et les collèges Langevin et Daunou.

La ville soutien particulièrement ces initiatives dans le cadre de sa politique de préservation de l’environnement. Le service éducation et les cités éducatives confortent matériellement ces actions et aident à la valorisation des réalisations lorsque les projets entrent dans la démarche « Cités Educatives » où les thématiques protection de l’environnement et démocratie participative ont toute leur signification auprès des enfants, des parents et des habitants de la ville.

Le kiosque

Les sites de la ville